Sondage

Comment avez-vous connu l'association Burkin'Ardenn'Avenir?









Résultats

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne

Bienvenue sur le site de Burkin'Ardenn'Avenir

Dernière mission à Galgouli: finir l'école B

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Du 17 au 27 juin 2016, Claude GUILLOU, vice Président de B'A'A s'est rendu à Galgouli avec deux objectifs prioritaires:

- Avec l'entreprise KINDA de Ouagadougou, remplacer le panneau solaire d'origine de la pompe solaire du maraîchage par un panneau plus puissant permettant de tripler la capacité de pompage (2.5 m3 par heure)

- Avec B'A'A Galgouli, les enseignants et les élus, de préparer l'implantation du dernier batîment de l'école B pour les classes de CM1 et CM2. Ainsi l'école B sera entièrement terminée. Comme vous le savez, B'A'A s'est engagé à doubler chaque classe de l'école primaire A. Les effectifs d'élèves par classe en étant divisés par deux permettent une meilleur qualité d'enseignement. La mise en chantier pour les deux dernières classes a été lancée fin 2016 pour l'ouverture des classes à la rentrée scolaire d'octobre 2017.

 

Ecole B avec les enfants

 

L'équipe B'A'A

 

L'école B s'agrandit!

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Du 10 au 21 juin 2015, Claude Roquier, Président de B'A'A accompagné de d' Étienne G. a effectué sa 10 ème mission à Galgouli. Comme chaque année un point complet de nos activités et de nos projets a été réalisé. Mais l'objectif prioritaire était de constater l'avancée du projet "Amélioration des conditions d'éducation au village de Galgouli.

La construction du 2ème bâtiment de deux classes (CE1 et CE2) est terminée.

 

Inauguration de l'école B

 

Ce fut l'occasion de participer à l'inauguration de cette belle réalisation le dimanche 14 juin 2015 avec tous les invités officiels (Préfet, Inspecteur académique, Représentant du village, Parents d'élèves et bien sûr leurs enfants ...) le tout au son du balafon.

A la prochaine rentrée scolaire d'Octobre la classe de CE1 sera ouverte ce qui permettra de partager en effectif la classe surchargée de l'école A.

Claude Roquier a annoncé la décision de lancer dès maintenant la construction de latrines pour la rentrée 2015. Pour boucler le projet, la construction du 3ème bâtiment pour les classes de CM1 et CM2 sera lancée comme prévu en 2017.

Toutes les personnalités ont remercié chaleureusement B'A'A pour le respect de ses engagements, la rapidité des réalisation, consciente de l'apport indispensable pour l'éducation de tous les enfants.

L'équipe B'A'A

 

 

Amélioration des conditions d'éducation au village de Galgouli

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le développement important de la population, et donc du nombre d’enfants, au village de Galgouli et des villages environnants, nous a amené à mettre en œuvre un projet de développement de l’éducation de base concernant les enfants de 6 à 14 ans.Grâce à votre soutien et en collaboration avec le Ministère de l’ Education Nationale et de l’Alphabétisation du Burkina-Faso, notre projet "Construction d'une deuxième école primaire B" a déjà pris forme au village de Galgouli. Le premier bâtiment est déjà réalisé et opérationnel, ainsi deux nouvelles classes (CP1 et CP2) ont été ouverte à la rentrée 2014/2015.

 

Ecole B - Classes de CP1 et CP2

Ecole B à la rentrée 2014/2015

Burkin’ Ardenn’ Avenir projette d’ouvrir 2 classes par rentrée scolaire afin d’offrir aux enfants du village Galgouli de meilleures conditions d’apprentissage. L’objectif final étant la réalisation des classes de CP1-CP2-CE1-CE2-CM1-CM2. Dès lors qu’une classe est disponible à l’école primaire B, l’Etat du Burkina-Faso par le ministère de l’Education s’engage à mettre à disposition des enseignants et à faciliter la mise en place des structures associatives et humaines nécessaires. Pour que vous ayez une idée d’ordre de grandeur du nombre d’élèves par classes, nous vous communiquons les élèves recensés à la rentrée 2014/2015.

Comme montré dans le tableau ci-dessus, sans l'école B la classe de CP1 aurait accueilli 129 élèves, s'il n'y avait qu'une seule école disponible. Grâce à notre projet, les élèves se répartissent dorénavant en 80 élèves en Ecole A et 49 en Ecole B. Ceci permettra d’inciter les parents à envoyer leurs enfants à l’école et d’aboutir à un enseignement de qualité avec succès au CEP. Dans cette action de construction de l’Ecole Primaire B, l’association B’A’A assure :

- Le budget de financement par ses actions en France

- Les contacts avec les entreprises locales pour devis

- Le lancement du chantier et son suivi à distance

- La réception finale du chantier sur placeNotre interlocuteur sur place

B’A’A Galgouli est le Maitre d’œuvre local. Il assure les contacts avec tous les intervenants et communique sur l’avancement aux membres de B’A’A en France.

Cette deuxième école qui sera achevée en 2017 est celle des enfants de Galgouli mais c’est également celle de tous ceux qui nous soutiennent. En restant fidèle à notre devise : S’unir pour agir. Nous remercions tous nos partenaires et sympathisants et vous souhaitons de joyeuses fêtes et une bonne année 2015.

 

L'équipe B'A'A

   

Le loto au grand coeur: soyez au rendez-vous le 8 mars 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Organisé par 6 étudiants de l'IUT GACO de Charleville-Mézières, le loto se déroulera le dimanche 8 mars 2015 de 12h à 18h.

Rendez-vous à la salle des fêtes de Tournes (Ardennes).

L'objectif de cette opération sera la collecte de fonds pour financer le projet de la deuxième école primaire au village de Galgouli.

Venez nombreux et faites passer le mot.

 

L'équipe B'A'A

 

Tracteur à Galgouli: une jolie réussite

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

En juin 2013, Rémi et Francine, retraités agricoles, ont formé les futurs conducteurs du tracteur (don du lycée agricole de Rethel) envoyé par B'A'A à Galgouli. Trois jeunes du village sous la responsabilité du « chef tracteur » aussi mécanicien, ont pris en main le tracteur et réalisent les travaux dans les champs préparés par les familles.

Notre bilan fin 2014 est très positif. Tous les villageois se sont appropriés l'outil et une liste d'attente a été mise en place. Ce projet a permis l'augmentation des surfaces cultivées et une grande rapidité de travail. Avec un climat plus sec, l'année dernière, la période entre labourage et semence est devenu plus courte, d'où l'importance d'un labourage rapide. Ce tracteur a permis au villageois de répondre à ces nouvelles contraintes pour faciliter la lever des graines.

 

Formation à l'utilisation du Tracteur

 

L'équipe B'A'A

   

Page 3 sur 6